THINK DRINK #France2023

More

9 novembre 2017 19 h 00 min - 21 h 00 min

Eliote

66 rue de la Reine 92100 Boulogne-Billancourt

#France2023

Demain, mercredi 15 novembre à Londres, les fédérations nationales et régionales voteront pour désigner le pays organisateur de la coupe du monde de rugby 2023.

La France remportera-t-elle sa finale face à l’Afrique du Sud ? Nous le saurons dans 24heures…

Quelle que soit l’issue de la candidature, nous pouvons d’ores et déjà saluer la qualité du travail de la Fédération Française de Rugby qui aura su porter au nom de notre pays un projet ambitieux et de grande qualité.

Plus qu’une histoire de sport et de compétition, une rencontre sportive telle que la coupe du monde de Rugby est une aventure humaine qui rassemble tout un peuple. Les valeurs de courage et de fraternité portées par notre candidature sont des exemples qui peuvent inspirer notre pays.

 

Il y a quelques jours, nous avons eu le plaisir de partager avec vous notre soutien à la candidature française, avec la présence exceptionnelle de Messieurs Atcher, Tordjman,  et des joueurs Chris Masoe et Fabrice Estebanez.

Nous tenions sincèrement à vous remercier pour votre mobilisation, le jeudi 9 novembre dernier.

 

 

Le premier Think Drink de l’OTA a ainsi accueilli plus de 150 personnes représentant autant d’entreprises (TF1 ; CANAL PLUS ; France TELEVISIONS ; BOUYGUES ; ORANGE ; EURO MEDIA GROUP parmi beaucoup d’autres)

MERCI à vous !

 

 

 

 

Quel serait l’impact d’une coupe de rugby pour la France ?

Plusieurs de nos partenaires, nous ont donné leur point de vue.
M. Patrick Bézier, directeur général AUDIENS : Son interview ICI

Cette Coupe du monde de Rugby serait un événement majeur pour la France et une vraie opportunité une année avant les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Elle engendrerait des retombées économiques massive pour notre pays avec 450.000 visiteurs étrangers, entre 13.000 et 17.000 emplois créés et 2,3 millions de billets vendus.

Plus particulièrement pour la production télévisuelle, cette rencontre internationale pourrait générer plus 62 millions d’euros*

La France en tant que pays organisateur bénéficierait d’importantes retombées économiques directes et indirectes.

Les retombées directes comprennent les revenus de la billetterie et un surplus touristique avec l’augmentation du taux de remplissage des hôtels, des revenus des sociétés de transport et des consommations associées à la présence sur le territoire : le championnat durant 45 jours.

Les retombées indirectes englobent l’effet de visibilité du pays qui améliore son image aux yeux de tous les partenaires économiques et une meilleure attractivité des investissements étrangers dans le tissu économique. L’Etat bénéficierait également de meilleures rentrées fiscales associées aux activités supplémentaires, d’un accroissement de l’activité économique du fait des infrastructures et des équipements créés ou modernisés pour l’occasion.

La coupe du monde de rugby si elle devait être organisée en France en 2023 serait une opportunité pour notre pays et son économie, tout particulièrement la filière de l’audiovisuel et de la communication, dont les professionnels montreraient l’étendue de leurs compétences et de leurs savoir-faire. Elle dynamiserait l’innovation et l’émergence d’acteurs économiques en France grâce à la couverture permise par la Coupe du monde de Rugby.

Toutes les photos en seul clic, c’est par ICI !

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.