Nouvelle nomination pour Bernard CHAUSSEGROS, Président de l’OTA

Toute l’équipe de l’OTA a le plaisir de vous annoncer la nouvelle nomination de son Président.

Monsieur Bernard CHAUSSEGROS vient d’être nommé expert judiciaire près la Cour Administrative d’Appel de Paris et de Versailles.

 

Bernard CHAUSSEGROS : un parcours au service du développement du secteur audiovisuel et de la prospérité économique de la France reconnu par tous.

Nominations
Le 4 avril 2017, il est nommé Président du Cercle de Soutiens France au Mondial de Rugby 2023.
Le 1er janvier 2017, il est nommé Expert judiciaire près la Cour d’Appel de Paris dans le domaine des médias.
En 2012, il est nommé personnalité associée au conseil économique social et environnemental (CESE).
En 2008, il est nommé au conseil national de la comptabilité.
En 2007, il est nommé en qualité d’expert pour la commission France 2025.
En 2005, il est nommé juge consulaire au tribunal de commerce de Créteil.

Distinctions
En France 
Chevalier de la Légion d’Honneur
Chevalier de l’Ordre National du Mérite
Officier de l’Ordre des Arts et Lettres
Chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres

A l’étranger 
Officier de l’Ordre du Mérite au Sénégal.

 

Les voeux de l’OTA pour 2018

365 nouvelles journées – 365 nouvelles opportunités
Toute l’équipe de l’OTA vous souhaite une excellente année 2018 !

Vous avez été nombreux à rejoindre l’Observatoire de la Transformation Audiovisuelle depuis sa création.

La qualité des échanges et la diffusion de nos travaux montrent que nous avions fait le bon diagnostic :
les mutations du secteur des métiers de l’image exigent de renouveler nos modes de travail et la façon dont nous pensons nos métiers.

L’OTA a été créé pour vous accompagner dans ce défi.

2018 sera pour nos activités une année de très forte accélération !

Nous avons hâte de vous retrouver, échanger et avancer avec vous !

L’équipe de l’OTA

#France2023 : Une finale qui s’ouvre aujourd’hui, face à l’Afrique du Sud, et rien n’est perdu !

Ce mardi 31 octobre 2017, dans le cadre du processus de candidature pour l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby 2023, le Board de Rugby World Cup Limited a communiqué aujourd’hui son rapport d’évaluation.

Elles positionnent l’Afrique du Sud comme étant la nation la mieux placée pour accueillir l’édition 2023.

La France arrive en 2ème position et est classée 1ère sur le critère économique et financier qui était au cœur de sa stratégie. L’Irlande est 3ème malgré son statut initial de favori.

Malgré une première position sur 2 des 5 critères, le jeu des pondérations donne l’avantage à l’Afrique du Sud.

Un avantage important est donné à l’Afrique du Sud sur les Infrastructures d’accueil du Tournoi et sur les Villes/Stades Hôtes.  La Fédération Française de Rugby (FFR) connaît la valeur de nos enceintes, au meilleur niveau des standards mondiaux, l’engagement des territoires et la qualité de nos infrastructures. La FFR va faire valoir ces qualités dans les jours qui viennent ;

C’est donc une finale qui s’ouvre aujourd’hui, face à l’Afrique du Sud, et rien n’est perdu ! 

Détails de l’analyse ICI