Mémo Sapiens #1: Droits voisins, et maintenant ?

Enjeux, limites et prolongements des droits voisins pour la presse

 » Le secteur des médias a été particulièrement malmené par la révolution numérique. Il est confronté aux problèmes les plus épineux engendrés par les nouvelles technologies : multiplication des producteurs de contenus à l’infini brouillant la différence entre amateurs et professionnels, domination du modèle du gratuit remettant en cause la propension à payer, incapacité grandissante des consommateurs à discerner la qualité réelle des contenus, relative perte de confiance du public, chute des revenus publicitaires et phénomènes de piratage. La dépendance vis-àvis de plateformes réalisant l’agrégation des contenus produits par les médias est à double tranchant : d’un côté elle est une source de création de trafic pour les médias qui y gagnent un « rabatteur », de l’autre la plateforme intercepte la publicité générée par ledit trafic et acquiert le pouvoir démesuré de décider de la visibilité ou de la disparition des contenus.

Si le modèle économique des médias en général et de la presse en particulier est menacé, l’enjeu dépasse de très loin celui de la survie des acteurs et des emplois associés. Alors que la différence entre les informations validées et les délires complotistes devient de moins en moins nette et que des officines étrangères tentent d’influencer les débats électoraux, c’est la démocratie elle-même qui est affaiblie avec les médias. Aucun débat démocratique sain ne peut vivre sans autonomie économique et éditoriale des médias et sans pluralisme de l’information. I – La crise du financement de la presse 5 Comment renforcer la liberté et l’indépendance de la presse, à l’heure où le partage de la valeur entre auteur, producteur, éditeur et diffuseur de contenu est de plus en plus déséquilibré ? Quelles sont autrement dit les nouvelles conditions économiques et quels devront être les cadres réglementaires associés pouvant assurer aux médias leur pérennité ? La transposition par le parlement français de la directive européenne sur les droits voisins constitue un élément nouveau dont la présente note se propose d’exposer les implications possibles […]  »

Pour en savoir plus sur cet article, nous vous invitons à cliquer sur ce lien: https://www.institutsapiens.fr/droits-voisins-et-maintenant/

News- Les Etoiles de l’Audiovisuel !

Cette année encore, cette soirée de remise de prix qui voit récompenser les acteurs clés du paysage audiovisuel français, a été une grande réussite.

Organisé par l’Observatoire de la Transformation Audiovisuelle, créé il y a deux ans à l’initiative de Bernard Chaussegros, et le MediaClub, cet évènement a réuni plus de 400 personnes parmi les dirigeants et les grands décideurs du monde de l’Image. Cette fête de l’Audiovisuel comptait comme partenaires le magazine Ecran total, AMP Visual TV et l’Observatoire ComMedia.

Pour le plus grand plaisir des invités, la soirée, qui était présentée par Anais Bouton, s’est déroulée également dans un écrin d’exception : le mythique Studio Gabriel, qui donnait à cette nuit encore plus de sens.

Un débat portant sur le thème « Les entreprises, médias du futur » et modéré par Alexandre Michelin a lancé les hostilités. Les intervenants de qualité ont apportés fond et forme sur un sujet qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

La remise des étoiles met à l’honneur 8 catégories de métiers de l’ombre:

  • Ressources Humaines
  • Distribution/Acquisition
  • Management
  • Technique
  • Production Junior
  • Direction de Production
  • Prix Daniel Sabatier
  • Prix Audiovisuel et Handicaps 2019

Enfin, la soirée s’est conclue par un moment d’échange autour d’un cocktail dinatoire.

Chargé en émotions, véritable catalyseur d’échanges et regroupement presque familial, cet évènement a pu rassembler tous les idéaux culturels du monde de l’audiovisuel. Les invités ont même pu assister à une touche d’humour offerte par un humoriste arlésien : Anthony Joubert.

Selon le Président de l’O-T-A, Bernard Chaussegros : « Mettre à l’honneur ceux qui oeuvrent à la réalisation de nos rêves c’est l’objectif que nous nous sommes fixés. Nous envisageons d’élargir le nombre de récipiendaires l’année prochaine. »

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : www.etoiles-audiovisuel.com/