« Les cahiers de l’audiovisuel » – Bernard CHAUSSEGROS & Olivier BABEAU – En librairie le 1.12.2017

Les cahiers de l’audiovisuel
Ouvrage coordonné par Bernard CHAUSSEGROS et Olivier BABEAU
MA Editions

En librairie à partir du 1er décembre 2017

Le monde des médias que nous avons connu disparaît sous nos yeux. Celui qui se dresse à sa place est sans commune mesure. L’image se déplace du téléviseur classique vers tous les autres médias, qui se mettent en place à un rythme inimaginable il y a seulement 20 ans. Les nouvelles générations regardent la télévision mais autrement. Partout, à n’importe quel moment et avec les moyens les plus mobiles et interactifs possibles. C’est la convergence. Les équilibres économiques de ce secteur d’activité si hétéroclite sont profondément remis en cause.

Comprendre la façon dont évolue le secteur des médias est un enjeu essentiel. La place de l’image dans nos sociétés est plus grande que jamais. Un enfant mort sur une plage touche au cœur un monde d’indifférence ; un évènement sportif mondial soulève des foules au même instant, aux quatre coins de la planète. L’image grandit notre univers. Derrière ces réussites, il y a tout un système économique à sauvegarder.

Ces Cahiers de l’audiovisuel sont le fruit des rencontres régulières de parlementaires, de professionnels de l’audiovisuel, et d’universitaires qui ont lieu depuis huit ans. Conjuguant recul théorique et connaissance intime de la réalité des pratiques, les réflexions proposées dans ces Cahiers cherchent à décrire ce secteur en pleine croissance, à mettre en évidence les axes d’évolution et à surtout proposer de façon très concrète des solutions. Toutes les dimensions y sont abordées, des enjeux liés aux progrès technologiques à ceux du financement, en passant par ceux de la production, de la diffusion, des nouveaux usages, de la régulation et du secteur public. Ces Cahiers proposent ainsi une réflexion de pointe sur toutes les facettes du secteur des médias. Ils ont l’ambition de servir de référence à tous ceux qui veulent mieux comprendre la façon dont il fonctionne et à imaginer ce qu’il sera demain.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *